1ère aéronautique mondiale… Le 1er quadrimoteur électrique va évoluer demain dans le ciel du Bourget !

Premier lieu de mémoire aéronautique du monde, le musée de l’Air et de l’Espace témoigne depuis près d’un siècle des évolutions qu’a connu la machine volante. Trait d’union entre le passé et l’avenir, le musée de l’Air et de l’Espace a toujours été présent aux côtés des industriels en leur offrant une tribune pour présenter leurs dernières innovations.

C’est dans cet esprit que Catherine Maunoury, Directrice du Musée et double championne du monde de voltige, accueille le Cri-Cri électrique, avion électrique ultraléger piloté par Didier Esteyne qui fera une démonstration en vol sur l’aéroport du Bourget ce jeudi 2 septembre à 11h.

Les premiers vols du « greencri », quadrimoteur électrique, ont eu lieu cette semaine à Royan (France). Les essais qui se poursuivent depuis quelques jours confirment la viabilité des systèmes.

L’association Green cri-cri, initiatrice du projet, créée il y a un an par Gérard Feldzer et Didier Esteyne, a réuni EADS Innovation Works et Aéro Composites Saintonge, pour le développement et la mise au point de l’appareil.
Ce projet est fortement soutenu par l’Agglomération Royan Atlantique, qui y a cru dès le démarrage.
Ont rapidement suivi le Critt Matériaux de Rochefort et le FEDER qui soutiennent également le projet.

Ce véritable laboratoire volant ouvre des perspectives innovantes en matière d’aviation, c’est une des raisons de l’engagement d’EADS Innovation Works.
L’appareil a d’ores et déjà révélé sa souplesse de mise en œuvre et sa très faible signature sonore.

Cet appareil est construit sur la base du « cri cri » d’origine (thermique celui-ci) de Michel Colomban, ancien ingénieur d’EADS. C’est un concentré de technologies innovantes :

  • structures composites légères,
  • quatre moteurs électriques Brushless à hélices contra rotatives,
  • Batteries Lithium à forte densité de puissance, etc…


Bientôt la 1ère patrouille « d’écovoltige » !

Dès que la certification sera achevée, le projet est de fabriquer 2 autres appareils pour former la 1ère patrouille de voltige aérienne électrique.
Afin de minimiser l’impact écologique, les appareils suivants seront conçus et réalisés en partie à base « d’éco matériaux ».
Un ballet aérien, silencieux ou en musique, et sans pollution fera désormais la promotion des sports et loisirs de l’air plus respectueux de l’environnement.
L’avion électrique n’est plus une utopie !

Un des prochains objectifs sera de battre des records du monde dans sa catégorie.

Ces études serviront également à concevoir un petit avion biplace école électrique qui sera mis sur le marché mondial et dont les perspectives commerciales sont prometteuses.

Une réflexion au sujet de « 1ère aéronautique mondiale… Le 1er quadrimoteur électrique va évoluer demain dans le ciel du Bourget ! »

  1. petit cachotier,Didier,ça n’a jamais filtré à ROYAN;c’est quasiment inespéré aussi vite,bravo;ça ne peut k réussir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>