Retour du Dewoitine D.530 N°6 F-AJTE de Marcel Doret

Dewoitine D530 - Marcel Doret
Le Dewoitine D.530 a fait son grand retour en exposition au musée. Il a été installé aujourd’hui dans le hall 10 (entre deux guerres), derrière le Breguet XIX TF Super Bidon « Point d’Interrogation ». Il s’agit d’un avion de voltige d’origine française muni d’un moteur Hispano Suiza 12 Md de 500 ch. Ultime exemplaire de la série des chasseurs Dewoitine D.27 et D.53 de l’entre deux guerres, le D.530 est l’avion de Marcel Doret, pilote d’essai du constructeur et voltigeur international. Sorti des chaînes d’Argenteuil en 1937, cet avion est utilisé en meeting aérien jusqu’à la guerre, puis à nouveau après la Libération. Doret accomplit son dernier vol à son bord le 12 avril 1955. Voir les photos du hall 10 – Entre deux guerres. © Photo XD.

1 Tucano + 1 Rafale + 1 Jaguar = 3 abris Losberger

Le Tucano présenté sous l'abris Losberger
Dans le cadre de la mise en place de la nouvelle scénographie du parking extérieur, trois abris Losberger viennent d’être installés sur le tarmac du musée. Chacun abrite un avion lié à l’histoire de l’armée de l’air : le SEPECAT Jaguar A, le Dassault Rafale A-01 et, dans l’immédiat, l’Embraer EMB-312F Tucano qui fait son entrée au musée. Retrouvez ce dernier en vidéo ci-dessous. A suivre… © Photo XD.

Hommage à Marc Picol

Marc Picol

Marc aux ateliers de Dugny, lors des opérations de remontage du Jaguar en 2008.

Si certains conçoivent les avions, les construisent, les font voler, d’autres continuent à les faire vivre lorsqu’ils sont dans les musées. C’était la passion de Marc Picol qui nous a quitté le 1er août dernier, suite à une longue maladie.

Après son service militaire effectué en Allemagne au sein du 3e régiment de Hussards comme mécanicien sur char d’assaut, Marc Picol entre aux ateliers du musée de l’Air et de l’Espace le 28 juin 1982. Titulaire du BEP mécanicien monteur avec option anglais et montrant une véritable passion pour son métier, il accède dès le 1er juillet 1983 au statut d’Ouvrier d’Etat.

Le 1er août 1990, ses compétences, son expérience et sa motivation au travail lui permettent de devenir mécanicien d’aéronautique hautement qualifié dans la spécialité propulseur. En 1995, il intègre alors le service de la Conservation du musée de l’Air et de l’Espace et devient Chef d’équipe. Il encadrera dès lors l’équipe technique d’entretien des avions de collection et sera nommé responsable de l’atelier mécanique avion en 2005.

Tout au long de sa carrière, il contribue  avec ardeur aux activités spécifiques liées à la conservation et à la présentation des avions du musée, et participera à de nombreuses opérations d’envergure qui font aujourd’hui la réputation du musée : la présentation du Boeing 747, le rapatriement des tronçons de Caravelle, la présentation du Yak 3 à l’ambassade de Russie à Paris, la restauration du hall des hélicoptères ou bien encore le transfert du B26 Marauder à Utah-Beach. Par ailleurs, il trouvait le temps de travailler pour le site Internet du musée. C’est lui qui avait mis sous tension, en 2009, la cabine du Concorde pour réaliser la vue 360° du cockpit du « Sierra Delta » et c’est aussi Marc qui avait aidé à réaliser la vue panoramique à l’intérieur de la capsule Soyouz T6.

« Polyvalent, adroit, efficace, enthousiaste, digne de la plus grande confiance » telles sont les appréciations élogieuses toujours formulées par les supérieurs de Marc Picol, qui a vu l’ensemble de sa carrière récompensé par l’attribution de la médaille d’honneur aéronautique du travail dès 2004.

Son attachement au musée va nous manquer. Nos pensées vont vers Annie son épouse, Amandine et Jérémy ses enfants, l’ensemble de sa famille, ses collègues et ses amis.

Avec toute notre affection,
L’équipage du musée de l’Air et de l’Espace.

Plus d’Air et plus d’Espace en coulisse !

SIAE 2013
Lancé pour le Salon du Bourget en 2009, le blog officiel du musée fait peau neuve pour annoncer les premiers entraînements en vue des démonstrations aériennes du SIAE 2013. Plus large, plus coloré, plus réactif et plus proche de vous, souscrivez aux coulisses du musée et recevez automatiquement par email les derniers articles en avant-première dans votre boîte aux lettres ! © Photo XD.

Nouvelle signalétique : le parcours fléché des visiteurs

La nouvelle signaletique du musée

Un important chantier ayant duré plusieurs années a vu récemment le jour au musée : l’installation de beaux totems dispersés un peu partout dans les halls d’exposition. Leur but ? Vous orienter lors de votre visite. Cette nouvelle signalétique simple, claire et moderne dans son graphisme et sa typographie, vous aidera à parcourir plus facilement le musée si vous ne le connaissez pas encore. N’hésitez pas à demander un plan à l’accueil dès votre arrivée. Cette signalétique présente par ailleurs la nouvelle numérotation des halls de 1 à 11. Cependant il ne s’agit que de la première étape ; d’autres belles surprises sont à venir durant l’année 2012. A suivre… Voir les halls d’exposition. © Photo XD.

Court-métrage aéronautique : 1er prix pour le musée de l’Air et de l’Espace

6e nuit du court métrage aéronautique | Aéro-club de France

Dans le cadre de la 6e nuit du court-métrage aéronautique, l’Aéroclub de France a sélectionné le reportage « Normandie-Niemen » produit par le musée en 2006. Après délibération, ce film de 12 minutes a remporté le 1er prix dans la catégorie « Institutionnels » face aux court-métrages du SIRPA et de la DGAC. Plus d’infos sur la cérémonie et voir le film.

Production multimédia : la bibliothèque d’avions du musée est en train de voir le jour

Nouvelles fiches avion

Un nouvel encadré intitulé « Nouvelles fiches avion » vient de s’installer sur la page d’accueil du site Internet du musée. Vous y retrouverez, au fil de leur publication ou mise à jour, les nouvelles fiches qui présentent les aéronefs du musée : leur histoire, leurs caractéristiques, des photos anciennes et actuelles, des vidéos et productions multimédias (comme les vues 360° des cockpits), bref, la vie de chaque appareil, exposé ou non, avant et après son arrivée au musée. Voir le nouvel encadré.

www.museeairespace.fr a été récompensé par l’ICOM lors du FIAMP 2010

Le musée de l’Air et de l’Espace a participé à l’édition 2010 de la compétition du FIAMP organisé par l’ICOM. Le jury international a retenu le site web du musée et l’a primé pour la qualité des informations publiées et la richesse de ses productions multimédias. Voir la remise du trophée.

FIAMP 2010 : le Musée sera présent à Shanghai

En juin dernier, nous avons présenté 5 productions multimédias pour participer au FIAMP 2010, organisé par l’ICOM, dans 5 catégories différentes. Une de ces productions a retenu l’attention du jury international. Aussi, nous serons représentés à Shanghai, la semaine prochaine, pour recevoir notre trophée et participer à l’assemblée générale de l’ICOM. Plus d’info sur le FIAMP et l’ICOM.

1ère aéronautique mondiale… Le 1er quadrimoteur électrique va évoluer demain dans le ciel du Bourget !

Premier lieu de mémoire aéronautique du monde, le musée de l’Air et de l’Espace témoigne depuis près d’un siècle des évolutions qu’a connu la machine volante. Trait d’union entre le passé et l’avenir, le musée de l’Air et de l’Espace a toujours été présent aux côtés des industriels en leur offrant une tribune pour présenter leurs dernières innovations.

C’est dans cet esprit que Catherine Maunoury, Directrice du Musée et double championne du monde de voltige, accueille le Cri-Cri électrique, avion électrique ultraléger piloté par Didier Esteyne qui fera une démonstration en vol sur l’aéroport du Bourget ce jeudi 2 septembre à 11h.

Lire la suite