Prolongation de l’exposition La Grande Guerre des aviateurs

cp-grande-guerre-aviateurs-650
Bonne nouvelle ! Devant le succès remporté par l’exposition temporaire sur la Grande Guerre vue du côté des aviateurs, le musée a décidé de la prolonger jusqu’au 22 février 2015 (au lieu du 25 janvier). Vous qui n’avez pas encore pu venir voir cette grande exposition, vous avez encore presque trois mois pour le faire ! Nous vous donnons donc rendez-vous au musée, dans le salon Dollfus aménagé pour la circonstance, pour venir découvrir cette très belle exposition. Plus d’infos sur La Grande Guerre des aviateurs.

La Grande Guerre des aviateurs : le musée s’affiche dans le métro parisien

expo-grande-guerre-aviateurs-metro-IMG_1211
Depuis lundi et jusqu’à dimanche, retrouvez le musée dans le métro parisien avec l’affiche de l’exposition La Grande Guerre des aviateurs. A partir de récits de guerre et d’une sélection de photographies d’époque, de films d’archives et d’objets rares, venez découvrir les conditions de vie et de combat des aviateurs durant la Première Guerre mondiale. Cette exposition temporaire se tient au musée jusqu’au 25 janvier 2015. Plus d’infos sur l’exposition. © Photo XD.
Cette campagne d’affichage est présente dans plus de 100 stations : Lire la suite

Trois pilotes – Une guerre #3p1w

3p1w
La propagande de chacun des pays belligérants a fait des pilotes de chasse de la Première Guerre mondiale de véritables chevaliers du ciel, des pionniers et des héros. Mais était-ce la réalité ? Comment un homme devenait-il pilote ? Par quelles expériences de guerre devait-il passer ? Quelle perception avait-il de son environnement ?

Le musée de l’Air et de l’Espace – Aéroport de Paris – Le Bourget, associé au Royal Air Force Museum à Londres et au Militärhistorisches Museum der Bundeswehr, Musée de l’Histoire Militaire sur le site de l’aérodrome de Berlin – Gatow veulent restituer une part de la vie de trois soldats qui ont combattu lors de la Première Guerre mondiale. Ils le font à travers un projet commun : « Trois pilotes – Une guerre ».

Les trois aviateurs sont Jean Chaput, Français, Bernard Rice, Britannique et Peter Falkenstein, Allemand. Ce projet trouve sa matière dans les lettres écrites par ces combattants et que ces trois musées entendent publier précisément 100 ans après la date de leur écriture. Elles seront complétées par d’autres documents personnels ainsi que par des objets appartenant aux collections de ces musées.

Ce projet en ligne est en résonance avec les expositions actuellement proposées par ces musées qui abordent la Première Guerre mondiale dans le cadre des commémorations de son centenaire (exposition temporaire la Grande Guerre des aviateurs, du 5/10/2014 au 25/01/2015 au musée de l’Air et de l’Espace).

Voir le site dédié à 3P1W | Plus d’infos sur le projet | La Grande Guerre des aviateurs.

Roland de La Poype (1920-2012)

Roland de La Poype

Roland Paulze d’Ivoy de La Poype nous a quittés avant hier, à l’âge de 92 ans. Ancien pilote des FAFL (Forces Aériennes Françaises Libres) et compagnon de la Libération, il faisait partie du Groupe de Chasse « Normandie-Niemen » (GC3) pendant la Seconde Guerre mondiale. Le musée de l’Air et de l’Espace exprime sa tristesse et adresse tout son soutien à la famille du Colonel Roland de La Poype. Le musée sera présent lors de la cérémonie religieuse qui se déroulera la semaine prochaine, mardi 30 octobre aux Invalides. Plus d’infos sur Roland de La Poype. Photo : Roland de La Poype en visite au musée, le 24/02/2010 © Musée de l’Air et de l’Espace/AF.

Erik Lindbergh a visité le musée de l’Air et de l’Espace

Erik Lindbergh

Le 8 octobre 2012, le musée de l’Air et de l’Espace a eu l’honneur et le plaisir d’accueillir Erik Lindbergh, le petit-fils de Charles Lindbergh qui, parti de New York, arriva au Bourget  aux commandes de son « Spirit of Saint Louis » le 21 mai 1927, au terme de 33 heures de vol. Il devint alors le premier aviateur à traverser l’Atlantique en solitaire et sans escale.

Erik Lindbergh a été chaleureusement accueilli par Catherine Maunoury, directrice du musée. Erik a pu découvrir les trésors conservés à deux pas du tarmac où l’avion de son grand-père s’immobilisa.

L’intérêt que nous a témoigné Erik Lindbergh, pilote lui-même et ambassadeur du tourisme spatial et de l’aviation électrique, confirme que le musée de l’Air et de l’Espace est à la fois un carrefour majeur du patrimoine aéronautique français et un rendez-vous incontournable pour les passionnés du monde entier. © Photo AF.