Le musée soutient Des Ailes pour la Science

Des ailes pour la science
Partis à bord de leur avion ultraléger pour un tour du monde, les aventuriers Clémentine et Adrien apportent leur appui aérien aux scientifiques des quatre coins de la planète. Le musée soutient ce beau projet baptisé « Des Ailes pour la Science », et vous invite à le découvrir et à le partager autour de vous… Plus d’infos : Des Ailes pour la Science | Vidéos sur Universcience.tv.

Nouvelle exposition CoRoT

Exposition CoRoT
Du 29 juin au 29 décembre, le musée vous propose une nouvelle exposition : « Découvrir de NOUVEAUX MONDES. La mission spatiale CoRoT ». Présentée par le CNES, l’Observatoire de Paris et le CNRS, l’exposition CoRoT nous dévoile, à travers maquette, images, bornes interactives, film et instruments, l’anatomie d’un satellite tel que CoRoT, ses méthodes, la différence étoile / planète, la diversité des systèmes planétaires. Elle nous permet de comprendre l’intérieur des étoiles avec les données recueillies par le satellite, de comprendre la structure des planètes, les interactions étoiles / planètes, le futur de la physique stellaire et de l’exoplanétologie. L’inauguration officielle se déroulera au musée, le samedi 29 juin. Plus d’infos sur l’Exposition CoRoT.
Exposition CoRot partenaires

Planètes extrasolaires, nouvel acte !

Planètes flottantes

Qu’est-ce qu’une planète flottante ? Existe-t-il des planètes de diamant dans l’Univers ? Il y a encore quelques années, la science ne connaissait pas les réponses à ces questions. Mais les découvertes sur les exoplanètes – ces planètes orbitant autour d’autres étoiles que notre Soleil – s’enchaînent. Le planétarium du musée de l’Air et de l’Espace se devait de suivre ces évolutions dans le domaine de l’astrophysique. La séance « Découvrez de nouvelles planètes«  évolue donc pour vous permettre de mieux appréhender ces toutes nouvelles découvertes. Un voyage fascinant à la rencontre de ces nouveaux mondes vous attend ! © Photo NASA/JPL-Caltech.

Découverte d’une planète autour d’une étoile voisine de la Terre

Alpha du Centaure Bb

Une nouvelle exoplanète vient d’être découverte ! Une de plus parmi les plus de 800 déjà découvertes pourrait-on dire. A ceci près que cette planète se trouve en orbite autour d’Alpha du Centaure B, une des étoiles les plus proches de notre système solaire (4,36 années-lumière). De même taille que la Terre et donc à priori rocheuse, Alpha du Centaure Bb (c’est le nom officiel de la planète) orbite trop près de son étoile pour pouvoir y abriter de la vie telle qu’on la connaît. Mais cette découverte laisse augurer la présence d’autres planètes dans ce système stellaire, et donc la possibilité pour les scientifiques d’étudier de plus près et plus en détail un système planétaire. Alpha du Centaure est une étoile double visible à l’œil nu dans la constellation du Centaure et est la troisième étoile la plus brillante du ciel nocturne. Retrouvez cette actualité en détail dans la séance de planétarium Découvrez de nouvelles planètes © Photo ESO-L. Calçada-Nick Risinger | skysurvey.org.

Curiosity sur Mars

Curiosity Rover

Ce matin, à 7h31, Mars Curiosity s’est posé sur le sol de la planète rouge. Après un voyage de huit mois et une descente « terrifiante » de sept minutes dans l’atmosphère martienne, le rover de 900 kilos a envoyé ses premières images du cratère Gale. Le défi technologique de faire atterrir le plus gros rover jamais envoyé sur Mars est entièrement réussi.  Il est en effet 5 fois plus lourd que les précédents ! C’est maintenant une mission scientifique d’au moins une année martienne (deux années terrestres) qui commence ! Objectif : mieux connaître l’histoire de Mars et découvrir si la vie a été possible ! Le rover emporte avec lui deux instruments conçus en France, dont une caméra pour analyser les roches à distance. Vous en saurez plus sur la planète Mars en venant ce week-end au musée assister aux animations dans la cadre de la Nuit des étoiles !
Plus d’infos : Nuits des Etoiles | La sonde (en) | Curiosity sur Twitter
© Photo NASA/JPL-Caltech.

Premiers résultats pour le télescope ALMA

Fomalhaut

Alors même que son installation n’est pas entièrement terminée, le télescope ALMA, situé au Chili, commence à donner ses premiers résultats. Et contrairement à ce que l’on pensait jusque-là, ce ne sont pas une grande mais deux petites planètes qui graviteraient autour de l’étoile Fomalhaut située dans la constellation du poisson austral. Retrouvez cette information au planétarium dans cette séance : Découvrez de nouvelles planètes. Lire le communiqué de presse ALMA © Photo ESO-NAOJ-NRAO.