Démontage et retrait du Yakovlev Yak 3

Démontage et retrait du Yakovlev Yak 3

Le Yakovlev Yak-3 est l’avion qui a équipé le régiment français « Normandie-Niemen » sur le front Est. Dans la perspective d’une exposition consacrée à Normandie-Niemen, et dont l’installation devrait débuter à la rentrée 2011, le Yak 3 est sorti du hall de la Seconde Guerre mondiale. Il a rejoint les réserves du musée et sera exposé au sein de la nouvelle scénographie, dans un espace dédié. Voir les photos du démontage et du retrait Yakovlev Yak-3. © Photo VP.

Mouvements d’avions dans le hall de la Seconde Guerre mondiale

Cette semaine, le Dewoitine D 520, le North American P-51D Mustang, le Republic P-47D Thunderbolt et le Supermarine Spitfire Mk.XVI ont pris un bain de soleil avant de réintégrer le hall. Ces mouvements d’avions ont été effectués dans le cadre du départ du Martin B-26G Marauder pour le musée d’Utah Beach. Le musée en a profité pour démonter le Polikarpov I-153 Tchaïka (qui part en restauration) et le Yakovlev Yak-3 (qui intègrera une nouvelle scénographie dans un espace dédié à Normandie Niemen). Enfin, le Casa C-2.111D (Heinkel He 111H-16) trône désormais à la place du Marauder…

Normandie Niemen : plan de vol des Yak

Les Yak se poseront sur la piste 03 de l’aéroport de Paris-le Bourget, demain, vendredi 7 mai vers 10h15. Ils prendront un taxiway à droite (le premier ou le second) et reviendront vers le sud pour stationner derrière le hall Concorde, à proximité du hall de la seconde guerre mondiale. Ils seront visibles depuis le parking du musée jusqu’à leur départ vers 15h. A vos appareils photos ! Voir la carte dans Google maps.
Afficher Yak – Normandie Niemen – Vendredi 7 mai 2010 sur une carte plus grande

Normandie Niemen : vendredi, survol du musée par 2 Yak de La Ferté Alais

65e anniversaire du retour de l’escadrille Normandie-Niemen au Bourget, dans le cadre de l’année France-Russie. La cérémonie aura lieu le vendredi 7 mai à partir de 10h, sur l’esplanade devant le musée. Deux Yak (3 et 11) de la Ferté Alais, pilotés par Jack Krine et Léon Mathis, vont survoler le musée et se poser sur le tarmac. Ensuite, une rencontre avec les vétérans est organisée dans le hall de la Seconde Guerre Mondiale.

Roland de La Poype retrouve le Yak 3

Mercredi dernier, Roland de La Poype a honoré le musée de sa présence, dans le cadre d’une interview qui se déroulait dans le hall de la 2e guerre mondiale, à proximité du Yak 3. Il fêtera ses 90 ans en 2010. Il était pilote à 20 ans, a rejoint le G.C.3 du Groupe de chasse Normandie-Niémen et a terminé la guerre avec un parcours héroïque de pilote de chasse français. Voir les photos de l’interview.