Hommage à Marc Picol

Marc Picol

Marc aux ateliers de Dugny, lors des opérations de remontage du Jaguar en 2008.

Si certains conçoivent les avions, les construisent, les font voler, d’autres continuent à les faire vivre lorsqu’ils sont dans les musées. C’était la passion de Marc Picol qui nous a quitté le 1er août dernier, suite à une longue maladie.

Après son service militaire effectué en Allemagne au sein du 3e régiment de Hussards comme mécanicien sur char d’assaut, Marc Picol entre aux ateliers du musée de l’Air et de l’Espace le 28 juin 1982. Titulaire du BEP mécanicien monteur avec option anglais et montrant une véritable passion pour son métier, il accède dès le 1er juillet 1983 au statut d’Ouvrier d’Etat.

Le 1er août 1990, ses compétences, son expérience et sa motivation au travail lui permettent de devenir mécanicien d’aéronautique hautement qualifié dans la spécialité propulseur. En 1995, il intègre alors le service de la Conservation du musée de l’Air et de l’Espace et devient Chef d’équipe. Il encadrera dès lors l’équipe technique d’entretien des avions de collection et sera nommé responsable de l’atelier mécanique avion en 2005.

Tout au long de sa carrière, il contribue  avec ardeur aux activités spécifiques liées à la conservation et à la présentation des avions du musée, et participera à de nombreuses opérations d’envergure qui font aujourd’hui la réputation du musée : la présentation du Boeing 747, le rapatriement des tronçons de Caravelle, la présentation du Yak 3 à l’ambassade de Russie à Paris, la restauration du hall des hélicoptères ou bien encore le transfert du B26 Marauder à Utah-Beach. Par ailleurs, il trouvait le temps de travailler pour le site Internet du musée. C’est lui qui avait mis sous tension, en 2009, la cabine du Concorde pour réaliser la vue 360° du cockpit du « Sierra Delta » et c’est aussi Marc qui avait aidé à réaliser la vue panoramique à l’intérieur de la capsule Soyouz T6.

« Polyvalent, adroit, efficace, enthousiaste, digne de la plus grande confiance » telles sont les appréciations élogieuses toujours formulées par les supérieurs de Marc Picol, qui a vu l’ensemble de sa carrière récompensé par l’attribution de la médaille d’honneur aéronautique du travail dès 2004.

Son attachement au musée va nous manquer. Nos pensées vont vers Annie son épouse, Amandine et Jérémy ses enfants, l’ensemble de sa famille, ses collègues et ses amis.

Avec toute notre affection,
L’équipage du musée de l’Air et de l’Espace.